Qu’est-ce que la gemmologie ?

La gemmologie est l’étude des pierres gemmes, c’est à dire des pierres taillées, regroupant le diamant, le rubis, le saphir, l’émeraude, la tourmaline, la topaze, les grenats et toutes les autres pierres naturelles ainsi que les matières organiques telles que la perle, le corail, l’ambre et le copal ; l’origine du mot « gemme » est latine : « gemma » signifie bourgeon et, par analogie, pierre précieuse, perle… Pour identifier une gemme, on doit savoir la différencier d’une vraie pierre qui lui ressemble (substitut) et d’une fausse pierre. C’est pourquoi l’étudiant en gemmologie apprend aussi à reconnaître les verres, les doublets et les synthèses.

Le gemmologue attachera une grande importance aux inclusions : celles-ci sont des matières étrangères de différentes sortes englobées par le cristal au cours de sa croissance ; il devra différencier les inclusions naturelles des inclusions artificielles. Contrairement au minéralogiste, le gemmologue cherche généralement à identifier des petites pierres taillées ou suffisamment polies pour lire leur indice de réfraction sur le réfractomètre ; voir les photos des appareils de base.

Par le système cristallin, le gemmologue pourra différencier certaines variétés ; par exemple, le rubis et le saphir du spinelle, la topaze de la tourmaline…

L’étude de la gemmologie évolue sans cesse : des gemmes inconnues du grand public arrivent sur le marché tandis que de nouveaux traitements et de nouvelles contrefaçons sont régulièrement découverts par les laboratoires…

Découvrez quelques témoignages d’élèves...

 


Publié dans Cours et stages