Quelques fausses appellations en gemmologie

En gemmologie, il faut savoir que l’on ne dit pas pierre semi-précieuse ou pierre semi-fine : ces erreurs se rencontrent encore très souvent… D’autre part, si vous achetez des pierres au cours de vos voyages ou sur internet, les marchands peuvent vous vendre des gemmes sous des appellations erronées. Le tableau ci-dessous présente les principales appellations fausses ; la liste n’est pas exhaustive.

Fausse dénomination Vraie dénomination
Améthyste verte Prasiolite
Diamant d’Alençon Quartz enfumé
Diamant de Bohême Cristal de roche
Diamant de Ceylan Zircon incolore
Diamant Herkimer Cristal de roche
Diamant simili Verre incolore
Émeraude de l’Oural Grenat démantoïde
Émeraude orientale Saphir vert
Émeraude de Sibérie Tourmaline verte
Grenat de Bohême Grenat pyrope
Jade d’Amérique Vésuvianite verte
Jade indien Aventurine verte
Jade du Transvaal Grenat grossulaire vert
Jargon Zircon rouge
Lapis suisse Jaspe baigné bleu (teint)
Opale de Ceylan Pierre de lune
Pierre de lune arc-en-ciel Labradorite
Pierre de lune bleue Calcédoine
Pierre de lune noire Labradorite
Pierre semi-précieuse Pierre gemme
Rubis balais Spinelle rouge
Rubis de Bohême Grenat pyrope
Rubis du Cap Grenat pyrope
Rubis spinelle Spinelle rouge
Saphir d’eau Cordiérite (Iolite)
Saphir spinelle Spinelle bleu
Starlite Zircon bleu
Topaze fumée Quartz enfumé
Topaze Madère Citrine
Publié dans Cours et stages