Carnet de voyage (Guinée 2011-1)

A ma fille et à son mari

Conakry

Tôt le matin, la rue s’anime. Le gecko, lézard infiltré dans toute la ville, ponctue les murs d’orange et de noir pendant que sa femelle, moins haute en couleur, se faufile discrètement partout.
Vénérables fromagers et imposants baobabs abritent des demeures peu spacieuses, des échoppes et des stands qui accompagnent le passant jusqu’à la mer.

 La mer à Conakry, Guinée

Coucher de soleil Conakry Guinée

La suite dans une prochaine parution rassemblant mes carnets…

La route vers l’or