Carnet de voyage (Madagascar 2005-3)

Pas de « mineurs » à la mine

Nous montons le chemin de terre rouge à peine tracé, bordé de surprenants mimosas plantés par les colons ; ces arbrisseaux donnent au paysage des allures de Provence, chaleur en moins : nous sommes à 2200 mètres d’altitude ;  les hautes herbes sèches, la pluie et le vent giflent nos visages et nos blousons ne suffisent plus à couper le froid glacial.

Trou de mine, Madagascar

 

 

 

La suite dans une prochaine parution rassemblant mes carnets…