Carnet de voyage (Thaïlande 2011-1)

Bangkok

Le Chao Praya Express slalome sur la rivière Mae Nam Chao desservant tour à tour les deux rives pour me déposer à Ratchawong.

Riviere Mae Nam Chao, Bangkok

Chinatown, bruyante et colorée, exhibe une immense pancarte, cri écrit au-dessus du tumulte : «Ne détruisez pas notre culture.»
Petits et grands commerces grouillent accolés les uns aux autres, désignés par des enseignes en thaï et en caractères chinois, caractères qui ont donné leur nom à une inclusion.

Commerces à Chinatown, Bangkok

Trônant dans la vitrine d’une joaillerie, une superbe émeraude de 12,70 carats m’incite à pousser la porte. Des parures de pierres rehaussées par un or très jaune éclairent les comptoirs. J’observe un rubis, le premier depuis mon arrivée : cinq cents euros, bulles comprises…

À Khao San Road, le quartier préféré des sacs à dos, un restaurant illustre un proverbe célèbre en affichant près du menu : «Attention aux faux moines !».
Massages, tatouages, bains de pieds dans une eau poissonneuse sollicitent inlassablement le passant…

(suite 2)